Rechercher dans le site

Fermer le champ de recherche
Logo Écotopie

Faire du ralentissement un droit pour tou·tes

Une analyse d’Emeline De Bouver - Juillet 2020

  • Icone de thématique Écomilitance

Écotopie (anciennement Institut d’Éco-pédagogie)a participé le 1er mai 2020 à l’émission-colloque Faites le travail organisée par un collectif d’associations, dont le Cesep. Pour donner suite à cette émission, le collectif a lancé une enquête en ligne qui s’intéressait principalement à la question : qu’est-ce qui a vraiment changé ? Que souhaitons-nous pour la suite ? Écotopie a participé au premier rapport, rédigé avec l’aide de plus de 30 chercheur·eue·s en proposant cette analyse.

Le confinement a été une réalité très contrastée et nous n’avons certainement pas tou·tes bénéficié de plus de temps. Les répondant·es à l’enquête sont cependant nombreux·ses à avoir pu expérimenter un autre rapport au temps, ne fût-ce que partiellement. Les formulations sont variées : est valorisé le fait d’avoir eu « un rythme de vie moins stressant », du « temps qui ne soit pas morcelé », « plus de temps de qualité en famille », « une vie moins sur le qui-vive », « une vie au ralenti », « du temps pour soi », « un rapport au temps plus apaisé », etc. Cette expérimentation d’un rapport au temps différent, n’est pas qu’une réalité individuelle, dans une partie des collectifs et des associations, on a vu se libérer du temps pour le stratégique et les réflexions de fond. Pour certain·es, ça a été l’occasion de lever momentanément le nez de l’opérationnel urgent et prendre du « recul par rapport à nos actions professionnelles ».

Thématiques

  • Confinement
  • Rapport au temps
  • Consommation
  • Prise du recul
  • Droits sociaux
Design pédagogique